Free Joomla Template by Discount Justhost

Bilan 2011

 

1. Les organismes d'inspection
Le nombre d’organismes d’inspection en activité (sont décomptés ceux qui sont en cours de retrait,
même si les démarches administratives ne sont pas closes et qu’ils figurent encore sur la liste
officielle des organismes agréés) est de 100, dont le réseau Crodip (42 agents). 3 sont en cours de
retrait et 1 création en 2012.
Le nombre d’inspecteurs est de 185.

Le nombre de contrôle réalisé par chaque organisme est très variable selon les structures. Le nombre
moyen est de 215 (contrôles complets + contre-visites) hors Crodip. Seuls 12 organismes  dépassent
le seuil de 350 contrôles complets en 2011.

2. L’Activité de contrôle des pulvérisateurs en France pour 2011
La tendance générale est à un recul sensible des contrôles réalisés en 2011 par rapport à 2010. La fin
d’année, très clémente au niveau des températures, a permis de compenser partiellement le gros
déficit de contrôles du printemps.
En revanche, le taux de contre-visite augmente sensiblement (passage de 8,21 % à 12,35%). Cela est
du à une prise en compte des consignes fournies aux inspecteurs de signaler tous les défauts, même
s’ils sont remis en état immédiatement lors du contrôle.

Carte des contrôles complets réalisés en 2011 :

Les données INSEE 2007 fournissent le nombre d’exploitations professionnelles au niveau de chaque
département ; cela permet d’établir un ratio du nombre d’exploitations ayant fait réaliser un
contrôle (seuls les contrôles complets sont pris en compte) de pulvérisateur. Les exploitations dites
« double actifs » n’ont pas été prises en compte dans ce bilan.
Pourcentage d’exploitations professionnelles ayant fait réaliser un contrôle depuis le 1er janvier 2009:

 La moyenne nationale s’établit à ce jour à 16,94%. Des disparités fortes continuent de s’afficher. Si
certaines zones sont structurellement moins concernées par le dispositif (peu de matériel en
propriété), le manque de contrôle est en revanche toujours inquiétant dans certains secteurs
(Languedoc, Rhône Alpes, Franche-Comté, …).

Note importante : Cette carte doit amener quelques précautions dans son interprétation :
- Certains secteurs sont moins équipés en pulvérisateurs que la moyenne nationale (zone
d’élevage extensive sur prairies permanentes. Ex : Massif central, Alpes…)
- Certaines zones comportent une forte proportion d’élevages ou productions végétales
hors-sol comptabilisés comme exploitations mais non équipées de pulvérisateurs
(élevage) ou non concernées par la réglementation actuelle (cultures maraîchères sous
abri).
- Certaines productions impliquent l’usage de plusieurs matériels au niveau d’une même
exploitation (cultures pérennes pour lesquelles un appareil est nécessaire pour le
désherbage et un second pour le traitement de la culture proprement dite)
- Des utilisations collectives (entrepreneurs, Cuma, …..) sont de plus en plus répandues,
notamment dans certains secteurs géographiques.